Diocèse du Mans

RCF

CEF

KTO

Vatican

Le baptême

 


Premier sacrement de l'initiation chrétienne

 

Le baptême est la porte d’entrée dans la vie chrétienne : il tisse un lien filial unique avec Dieu, et des liens fraternels au sein de l’Eglise, famille de Dieu.

 

 

A l’origine du baptême

Le Baptême imprime dans le baptisé un signe ineffaçable, la marque du Seigneur qui le consacre comme disciple du Christ. Il est le sacrement de la foi en Dieu Trinité.

Jésus dit à ses disciples : “Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre : allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.”
« Plongée » dans la vie de Dieu

Le mot « baptême » vient d’un verbe grec, « baptizein », qui veut dire « plonger ». On appelle donc ce sacrement par son rite central : la plongée dans l’eau, signe d’un changement de vie radical. Comme Jésus à Pâques, et avec lui, le baptisé plonge dans la mort pour renaître à une vie nouvelle, la vie de Dieu. De la Création du monde à la Résurrection du Christ.

Tout au long de la Bible, dès les 1ères lignes, le projet d’Amour et de Vie de Dieu pour les Hommes s’accomplit à travers l’eau. Elle est la source initiale de vie et de fécondité sur laquelle plane l’Esprit, dans le récit de la création du monde (Gn1,2). Elle est l’instrument d’une 1ère purification, et d’une 1ère renaissance de l’Humanité dans l’épisode du déluge et de l’Arche de Noé (Gn 6-8). Elle est surtout l’obstacle que doit franchir 2 fois le peuple Hébreux pour sortir d’Egypte et gagner la Terre Promise : une 1ère fois à travers la mer rouge, derrière Moïse, et une seconde fois 40 ans plus tard à la suite de Josué, à travers le fleuve Jourdain.

Jésus lui-même a voulu commencer sa vie publique en allant se faire baptiser par Jean-Baptiste dans le Jourdain (Mt 3,13). Ce geste n’était encore qu’une préfiguration du sacrement nouveau institué à Pâques par sa mort et sa résurrection. Jésus a confié le baptême à ses disciples au cœur de leur mission : « Allez, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. » (Mt 28,19)

 

Se préparer au baptême

Chacun est invité à recevoir le baptême, sans distinction d’âge ou de culture.

Le baptême offert à tous

Le parcours de préparation au baptême nécessite de prendre le temps d’une première compréhension de la foi, et d’un vrai choix personnel. C’est pourquoi ce parcours, appelé « catéchuménat », prend plusieurs années pour un adulte. Au sein d’une communauté locale, le catéchumène laisse murir sa foi : il découvre la vie de Jésus, la prière et la vie en Eglise. A travers des étapes successives, il est initié aux différents aspects de la vie selon l’Evangile, et reçoit le baptême dans la nuit de Pâques.

Le baptême des bébés est une bonne chose, car il offre aux enfants la possibilité de tisser dès le début un lien d’intimité avec Dieu. Pas plus que les adultes, ils ne seront pour autant dispensés, ou empêchés de choisir librement. Eux aussi devront prendre le temps d’approfondir leur foi au cours des années de catéchisme, pour pouvoir assumer leur baptême devenus adultes.

Enfants ou adultes, la foi est toujours un don de Dieu qui continue de croître tout au long de la vie. C’est pourquoi tous les baptisés renouvèlent chaque année, dans la nuit de Pâques, les promesses de leur baptême.

Un acte de l’Eglise toute entière

On ne peut être croyant tout seul. La foi a besoin de la communauté pour naître, croître et s’épanouir. C’est à la paroisse de son domicile qu’il faut s’adresser pour préparer un baptême.

Les parents sont les 1ers témoins de la foi pour leurs enfants. Le parrain et la marraine ont aussi un rôle essentiel : ils doivent être des croyants solides sur lesquels le baptisé pourra prendre appui pour grandir dans sa foi. Plus largement, toute la communauté chrétienne est responsable d’accueillir, d’entourer et d’accompagner ceux qui débutent dans l’aventure de la foi.

Le diacre ou le prêtre sont les célébrants habituels des baptêmes, sans différence entre l’un et l’autre. Mais en cas d’urgence vitale, chacun peut baptiser, avec simplement un peu d’eau, et en reprenant la formule du baptême : « Je te baptise au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit ».

Beaucoup de paroisses proposent chaque année des célébrations communautaires. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la paroisse de votre domicile, en appelant ou en passant au secrétariat. Si vous vous posez des questions avant de faire la démarche la plupart des paroisses proposent aussi des permanences pour rencontrer un prêtre, individuellement et sans rendez-vous. Les prêtres se déplacent volontiers au domicile d’une personne malade pour la rencontrer.

Recevoir le baptême

Renaître à une vie nouvelle

Deux images peuvent aider à comprendre ce que veut dire « entrer dans la vie de Dieu ». D’abord l’image de la naissance, tout simplement : par le baptême, nous ne vivons plus seulement de la vie biologique, que nous savons fragile et limitée. Nous vivons de la vie même de Dieu, du souffle de l’Esprit Saint dans notre cœur. On peut aussi parler du baptême comme d’une adoption, une décision libre de Dieu de nous considérer comme ses enfants bien-aimés, et de nous assimiler à son Fils unique, Jésus Christ.

Entrer dans l’Église

Le baptême fait de nous les membres d’un même corps, l’Eglise, famille de tous ceux qui se reconnaissent le même Père. Frères et sœurs en Jésus Christ, les baptisés participent aussi à sa mission : le baptême n’est pas seulement à recevoir, il est à vivre. Chaque baptisé appartient au Christ. C’est pour cela qu’il s’appelle « chrétien ». A son tour, il doit être témoin dans sa vie concrète de l’amour de Dieu pour tous les Hommes.

Comment faire baptiser mon enfant ?

La préparation du baptême des nouveau-nés et nourrissons se fait en paroisse.

Comment faire baptiser un enfant entre 8 et 18 ans ?

La paroisse propose un accompagnement spécifique des enfants et adolescents qui demandent le baptême.

Comment recevoir le baptême adulte ?

Se préparer à recevoir le baptême adulte suppose d’entrer dans un temps de préparation spécifique appelé “catéchuménat’. Le catéchuménat est un temps particulier dans la vie d’un adulte pour se préparer à vivre sa foi et recevoir les sacrements. Cette démarche se fait librement, elle est choisie par des personnes responsables qui veulent marcher sur les pas du Christ.

 

La célébration du baptême

Le déroulement du baptême est une mosaïque de signes qui expriment le sens du baptême. 5 signes principaux caractérisent cette célébration : le signe de croix, l'eau, le vêtement blanc, l'huile et la lumière

L’initiation chrétienne, en plusieurs étapes

Devenir chrétien se réalise par un cheminement en plusieurs étapes, parcouru plus ou moins rapidement selon la situation de chacun.

Pour tous, devenir chrétien implique d’entendre la Parole de Dieu, d’accueillir l’Evangile dans sa vie et de se convertir pour s’y conformer, de professer la foi, de recevoir le baptême, de vivre l’effusion de l’Esprit Saint, et d’accéder à l’Eucharistie.

Ce parcours dure couramment une quinzaine d’années pour un enfant, de son baptême à la confirmation, en passant par la 1ère communion. Les adultes, eux, se préparent en même temps à ces 3 sacrements et les vivent en différentes célébrations la même année.

Des signes qui parlent

Le baptême ne se célèbre pas forcément au cours d’une messe. Dans tous les cas, il commence par un temps d’accueil où le baptisé est présenté à l’Eglise par son prénom de baptême. Viens ensuite un temps d’écoute de la Parole avant la célébration du sacrement lui-même.

Le déroulement du baptême est une mosaïque de signes qui expriment le sens du baptême. 5 signes principaux caractérisent cette célébration :

Le signe de Croix : signe d’appartenance au Christ, il marque le baptisé sur le front au début de la célébration, et dans son cœur pour toute sa vie ;

L’eau  : signe de vie et de mort, l’eau est le symbole central du baptême. Elle exprime le rejet du péché et l’entrée dans la vie divine ; Le geste de l’eau s’accompagne des paroles qui font le baptême : « Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit » ;

Le vêtement blanc : signe d’une nouvelle naissance, il veut dire que le baptême nous fait comme « revêtir le Christ », selon l’expression de St Paul ;

L’huile : l’huile du baptême, appelée « saint chrême », est une huile parfumée consacrée par l’évêque. Elle exprime le caractère ineffaçable du baptême, et la mission de chaque baptisé de témoigner de la foi et répandre autour d’eux « la bonne odeur du Christ. » ;

La lumière : un cierge, allumé au cierge pascale, est remis au baptisé ou à son parrain. Cette flamme symbolise l’amour ardent que Dieu met dans le cœur du baptisé.

Lors des rencontres de préparation, tout le déroulement vous sera présenté et expliqué en détail. Un livret vous sera remis pour vous aider dans le choix des textes et des chants.

 

Calendrier

Septembre 2021
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Derniers Evenements

Aucun événement

inscription-newsletter

AELF

QUO VADIS

Secours Ctholique

cc-saosnois

Mamers-ville